La base de données – comment tout a commencé …

En aout 2012, Martin Kintzinger (Münster), Pierre Monnet (IFHA Francfort-sur-le-Main), Rolf Große (DHI Paris)  et Torsten Hiltmann (Uni Münster) ont pris les premières initiatives nécessaires à l’établissement d’une base de données franco-allemande des médiévistes. Dans une première étape, il s’agissait de réaliser un sondage afin de vérifier s’il existait vraiment une demande répondant à une telle initiative. Voici un extrait de la lettre adressée aux membres de la SHMESP qui introduisait le sondage:

….

Pour concrétiser le projet exposé lors de notre dernière assemblée générale de l’automne
2011, touchant la réalisation d’une banque de données commune des médiévistes français et allemands, nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance de ce courrier.
En considération de l’attention croissante accordée aujourd’hui à l’internationalisation de la recherche et de l’enseignement supérieur, la coopération déjà existante entre les institutions scientifiques françaises et allemandes occupe une place plus que jamais prépondérante dans la définition et le développement de champs communs de recherche et de méthodes partagées.
A cet égard, la connaissance réciproque des intérêts, des objets et des équipes de recherche
respectifs constitue une condition indispensable au développement des relations entre nos
deux communautés, à l’émergence de nouveaux projets et à la lisibilité de nos coopérations.
Résultat d’une initiative commune entreprise par Martin Kintzinger, professeur d’histoire
médiévale et fondateur d’un forum interdisciplinaire d’études françaises à l’université de
Münster, et par Pierre Monnet, actuel Directeur de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne de Francfort, le questionnaire qui vous est aujourd’hui adressé entend créer une banque d’informations comportant les coordonnées, publications, champs de recherche et travaux de qualification des membres de chacune de nos sociétés de médiévistes pour peu qu’ils travaillent sur l’histoire de l’autre pays, ou bien en histoire franco-allemande ou bien sur une thématique européenne incluant ces deux espaces.
C’est pourquoi nous comptons vivement sur votre participation à cette enquête et
vous remercions de bien vouloir remplir le formulaire joint, idéalement jusqu’au
15 septembre 2012 (une réponse ultérieure, un complément, une actualisation, une nouvelle inscription seront ensuite toujours possibles) soit de préférence sous une forme électronique en répondant directement au formulaire disponible sur le lien internet suivant :

http://www.uni-muenster.de/iff/dfm/questionnaire.html
….

Même si le délai ultime de réponse est désormais largement dépassé, le lien est toujours fonctionnel et la possibilité de s’y inscrire est donc toujours ouverte !

 

 


Torsten Hiltmann

Torsten Hiltmann is Juniorprofessor for the High and Late Middle Ages and Auxiliary Sciences at the University of Münster. He is interested in new approaches to late medieval and early modern heraldry, the medieval notion of kingship and the methods and technologies of Digital Humanities. On hypotheses.org, he is maintaining, among others, the blog “Heraldica Nova”.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *