Conférence sur “La militia Christi dans la spiritualité du Moyen Âge” par André Vauchez

VauchezAndré Vauchez donne une conférence intitulée “La militia Christi dans la spiritualité du Moyen Âge”, dans le cadre du cycle des “jeudis”. Elle sera suivie d’un commentaire par Annette Kehnel.

La conférence se déroulera le jeudi 29 janvier 2015, à 18 heures, à l’Institut historique allemand.

En présentant la vie religieuse comme une lutte incessante contre les forces du Mal, la spiritualité monastique a trouvé un large écho au sein de la chevalerie, dont l’éthique profane (ritterliches Tugendsystem) privilégiait les valeurs liées au combat. Au premier âge féodal, la conversio consistait pour un miles à laisser de côté ses armes et son cheval pour retrouver, dans le cadre du monastère, des armes spirituelles bien plus efficaces que celles du monde. À partir de la Réforme dite »grégorienne«, la militia Christi servit de fondement à une nouvelle spiritualité de l’action, orientée vers la réforme de l’Église et la reconquête de la Terre sainte dans le cadre des croisades. Enfin, avec le mouvement franciscain au XIIIe siècle, la notion subit un processus d’intériorisation qui fit passer au premier plan la promotion des valeurs évangéliques dans la société chrétienne et la conversion des infidèles, fût-ce au prix du martyre.

Ancien élève de l’École normale supérieure, professeur émérite à l’université de Paris-Ouest-Nanterre, directeur honoraire de l’École française de Rome et membre de l’Institut (Académie IBL), les travaux d’André Vauchez portent principalement sur l’histoire religieuse de l’époque médiévale sous ses divers aspects. Ses principaux ouvrages sont: La Sainteté en Occident aux derniers siècles du Moyen Age, 3e éd., Paris 2014; Les Laïcs au Moyen Âge. Pratiques et expériences religieuses, Paris 1987; La spiritualité du Moyen Âge occidental, 2e éd., Paris 1994; Saints, prophètes et visionnaires, Paris 1999; (avec A. Giardina) Rome, l’idée et le mythe de Rome, Paris 2000; François d’Assise entre histoire et mémoire, Paris 2009;  Les hérétiques au Moyen Âge, Paris 2014.

Annette Kehnel, professeur à l’université de Mannheim, est spécialiste de l’histoire politique, culturelle et économique du Moyen Âge ainsi que de l’histoire des ordres monastiques dans une perspective comparative. Ses principaux ouvrages sont: Clonmacnois ‒ the Church and lands of St. Ciarán. Change and continuity in an Irish monastic foundation (6th to 16th century), Münster 1997; (avec G. Melville), In Proposito Paupertatis. Studien zum Armutsverständnis der mittelalterlichen Bettelorden, Münster 2001; Geist und Geld, Francfort-sur-le-Main 2009.


You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *