50e Deutscher Historikertag – une brève rétrospective

logo_white_bg

Aujourd’hui est le dernier jour du 50e Deutscher Historikertag qui est organisé tous les deux ans par l’Union des historiens allemands en coopération avec l’Union des professeurs d’histoires allemands. Cette fois, l’ événement a eu lieu du 23 au 26 Septembre à Göttingen. Vous trouvez ici un aperçu des sections médiévales.

 

Sections: mercredi, 24/09/2014 – vendredi, 26/09/2014

  • Les gagnants et les perdants dans le changement de normes? Des Pratiques d‘enlèvement des biens sur ​​terre et sur mer à la fin du Moyen Âge en comparaison (Jan Rüdiger, Michael Jucker, Gregor Rohmann, Stefan Xenakis, Philipp Höhn)
  • L’ ascension et la chute des premiers seigneurs de guerre médiévales (Matthias Becher, Guido M. Berndt, Laury Sarti, Matthias Hardt)
  • Est riche qui a de l’argent? Le profit et la perte économique en vue des contemporains et de la recherché (Hiram Kümper, Tanja Skambraks, Christian Scholl, Nils Bock, Julia Bruch, Ulla Kypta, Angela Huang, Heinrich Lang)
  • “Gagnant” dans la critique. “Perdants” sont loués. Au-delà de l’ éloge de la «bonne règle » dans les chroniques du Haute Moyen Âge (Hans-Werner Goetz, Grischa Vercamer, Norbert Kersken, Heinz Krieg, Markus Krumm, Julian Führer)
  • Destins des migrants dans le millénaire médiéval. Les gagnants et les perdants dans les procédés de changement culturel (Michael Bogolte, Annette Schmiedchen, Volker Olles, Tillmann Lohse, Lutz Berger, Jenny Rahel Oesterle, Jerzy Mazur)
  • AND THE WINNER TAKES IT ALL? Gagner et perdre dans les cours européennes du Moyen Âge (Christoph Mauntel, Jan Hirschbiegel, Klaus Oschema, Sebastian Zahnke)

Plus d’informations sur les sections et les conférences peuvent être trouvés ici.

 


You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *